communication sécheresse

La préfecture renforce les mesures de restrictions sur l’eau.

La situation de la Communauté de Communes est tendue : en effet le territoire est dépendant des achats d’eau à Rennes et Dinan (ces 2 collectivités subissent une baisse rapide du niveau de leurs barrages vu le déficit de pluviométrie).

Un site internet  qui résument les restrictions par commune et par type d’usage et suivant l’origine de l’eau utilisée : https://sigthema35.alwaysdata.net/

Le site internet de la préfecture qui actualise la situation et les cartes départementales de niveau de sécheresse : https://www.ille-et-vilaine.gouv.fr/Actualites/Espace-presse/2022/Secheresse-Le-departement-d-Ille-et-Vilaine-place-en-etat-d-alerte-secheresse-renforcee

En raison d’un déficit pluviométrique persistant, l’Ille-et-Vilaine est placé en état d’alerte sécheresse depuis le 24 mai dernier, imposant des mesures de restriction d’usage de l’eau potable dans l’ensemble du département. Au regard des conditions météorologiques attendues dans le département et compte tenu de l’état des différents indicateurs de suivi de la ressource en eau, les mesures de protection de la ressource en eau seront renforcées à compter du lundi 18 juillet 2022. En cette période sensible pour la ressource, le préfet d’Ille-et-Vilaine appelle chacun, dès à présent, à la vigilance dans sa consommation en eau.

Après une pluviométrie hivernale déficitaire de 20 %, le département d’Ille-et-Vilaine a observé un déficit de 20 à 40 % sur les pluies de printemps, selon les secteurs du département. Dès le 28 avril 2022, le département a été placé en vigilance sécheresse pour les milieux aquatiques et, depuis le 24 mai, il est placé en alerte pour la production d’eau potable.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.