Portait Marie

Juin 2015: Portrait de Marie 19 ans

Interview de Marie le 16/05/2015

 Marie

 Frédéric : Bonjour Marie, peux-tu te présenter en deux mots, s’il te plaît?

Marie : Bonjour, je m’appelle Marie, j’habite à Saint Brieuc des Iffs depuis 19 ans maintenant; je suis mes études sur Rennes et je reviens le week-end à Saint Brieuc des Iffs.

F : Justement, au sujet de tes études, tu fais un IUT en chimie, peux-tu nous expliquer ta formation ?

M : Je suis en IUT, en première année en chimie. Je fais de la chimie organique, de la chimie minérale, de la physique (rires), etc, je ne sais pas trop si ça te dit quelque chose. On voit comment sont constitués les éléments ; on effectue plein d’expériences. C’est sur 2 ans découpés en 4 semestres. Après on choisit, soit on continue en école d’ingénieur (sur concours), soit on part en licence, et on peut arrêter aussi.

F : Et tu souhaiterais faire quoi plus tard ?

M : Eh! bien, technicienne chimiste, puis monter dans les responsabilités après. Plus dans l’agroalimentaire, mais j’ai encore le temps de me décider.

F: Aimes-tu revenir le week-end à Saint-Brieuc-des-Iffs ? Qu’apprécies-tu le plus ?

M : Ça fait du bien de revenir (rires). Surtout à Rennes, il y a le bruit, la circulation ; ici, je suis tranquille, c’est le calme, ça fait que du bien… de retrouver papa, maman , les sœurs, voilà.

F : Le fait de basculer la semaine à Rennes et de revenir à la campagne est-il un inconvénient ?

M : C’est plutôt un avantage ; il faut juste s’y faire, après, je suis juste à 30 minutes. C’est assez rapide.

F : La transition se fait-elle bien ? La ville la campagne, tes ami(e)s ?

M : Pas de problème ; mes amies habitent toutes loin, vu que c’est le seul IUT de Bretagne. Nous habitons toutes à 1 heure, 2 heures, voire 3 heures de route. Le week-end, la plupart du temps nous rentrons chez nous. Et puis, avec les amis du lycée, on est chacun dans un établissement différent, donc c’est encore plus dur de se retrouver.

F : Trouves-tu des loisirs dans la commune ? Trouves-tu des centres

d’intérêt ?

M : C’est assez calme ; quand j’étais petite, j’aimais bien la mi-septembre briochine pour les concours de dessin. Mais il n’y a pas eu grand-chose ; cette année, ça bouge plus. Déjà avec le conseil des jeunes qui s’est mis en place. C’est bien pour eux. Après, pour les jeunes de mon âge (19 ans), il n’y a pas énormément de choses (et nous ne sommes pas nombreux).

F : Manque-t-il des activités qui t’intéresseraient ? Qui pourraient t’intéresser ?

M : Oui, des sorties par exemple à Cobac Parc, et ça permettrait de se connaître également. Vu que je ne suis là que le week-end, je ne vois pas les gens.

F : Quels sont tes projets pour l’avenir ?

M : Déjà pour l’année prochaine, avoir mon DUT et continuer en licence professionnelle. Ce ne sera sans doute pas en Bretagne. Donc là, je ne vais pas revenir tous les week-ends (rires). Après, travailler, plutôt dans l’agroalimentaire. Dans la chimie appliquée à l’agroalimentaire, mais j’ai encore le temps d’y réfléchir.

L’IUT Chimie est vraiment général, donc on peut partir dans tous les domaines après : cosmétique, pharmaceutique, agro, chimie verte etc.

F : Merci beaucoup, Marie, et je te souhaite bonne continuation.

M : Merci.