Le patrimoine

L’église

DSC_0038

L’origine de l’église date du XIe ou XIIe siècle. De l’ancien édifice roman subsiste le volume de la nef. Une campagne de travaux de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle entraîne le remaniement des parties hautes et de la plupart des baies ainsi que la construction des chapelles latérales formant transept. La tour du porche occidental date du XVIIe siècle. De 2007 à 2010, d’importants travaux de restauration ont été entrepris : toiture , murs, vitraux, dallage, peinture, éclairage, chauffage.

L’église peut se visiter ( demander les clefs à la mairie).


Les fours à pain

SAMSUNG CAMERA PICTURESLa commune ne compte pas moins de 7 fours à pain. Nos anciens les utilisaient très régulièrement comme mode de préparation culinaire. Certains sont encore en état de fonctionner et sont rallumés tous les ans à l’occasion de « la journée des fours à pain »; les habitants peuvent ainsi retrouver le goût de la cuisson au feu de bois.


 Les chemins de randonnéeDSC_0035

Les chemins de randonnée sont nombreux; on peut noter le GR37 (circuit des Bouterolles), allant de Cardroc à Hédé, qui traverse la commune. Ces chemins sont régulièrement entretenus pour permettre la pratique sportive (VTT, course à pied) ou tout simplement une randonnée pédestre ou équestre.

IMGP0130

 

 

Vos sentiers de randonnées et circuits vélos disponibles en ligne !

Découvrez ou redécouvrez le territoire au travers de ses 422 km de sentiers. Une trentaine de circuits vous attendent : pédestres, équestres, à vélo, d’une ou de plusieurs heures… il y en a pour tous les goûts et toutes les envies.

Une cartographie interactive regroupe sentiers de randonnées et circuits vélos pour vous permettre d’y accéder directement en ligne : localisez votre circuit, découvrez son descriptif, le plan, zoomez… vous pouvez même le télécharger et l’imprimer.

www.cartes.bretagneromantique.fr

Retrouvez aussi vos circuits dans les topo-guides disponibles auprès de l’Office de Tourisme de Combourg, du Syndicat d’Initiative de Tinténiac, de la Maison du canal à Hédé-Bazouges et du GIT.


 Les Manoirs

Manoire la bougraisManoir de la Bougrais (XVIe siècle)

La maçonnerie du manoir est en granit, la lucarne sculptée est en pierre du Quiou. Sur une construction devenue bâtiment de ferme, une grande fenêtre murée avec un linteau de pierre en accolade constitue les vestiges d’une ancienne chapelle. Des pierres tombales ont été retrouvées à proximité, révélant probablement l’existence d’un ancien cimetière.

Manoir Noe-MahéManoir de la Noé-Mahé (XVIe, XVIIe, XXe siècle)

La date de 1630 retrouvée sur la porte gauche permettrait de situer la reconstruction de ce manoir, autrefois élevé d’une cour fermée. De par son style, la bâtiment daterait plutôt du XVIe siècle. Sa partie gauche est entièrement réhabilitée dans les années 1990.

Manoir ClairvilleManoir de Clairville (milieu XIXe-XXe siècle)

La date de 1832 gravée sur la cheminée permet de situer l’élévation de la partie centrale de ce manoir.Les deux pavillons est et ouest ainsi que la tour sont construits au début du XXe siècle.

La rivaudaisManoir de la Rivaudais (milieu du XVe siècle-XVIIe siècle)

Autrefois formant une cour fermée, le manoir se compose de deux logis en retour d’équerre autour d’une tour polygonale. Une porte et des fenêtres sont ornés d’archivoltes en accolade à choux frisés, décors caractéristiques du gothique flamboyant. Le logis sud date du milieu du XVe siècle et le logis ouest de 1480, comme l’indique la date gravée sous la toiture de la tour.


Les calvaires

Les calvaires sont en général en pierre et sont régulièrement entretenus et fleuris. En voici quelques exemples:

DSC_0042DSC_0031DSC_0025

 

 

 

La Picais                                       L’église                                   Le Launay Breil

Calvaire pas de la haie

Le-Pas-de-la-Haie (XVIIe siècle)